Il m'aura quand même fallu presque 35 ans, pour comprendre et envisager mon polyhandicap comme UNE CHANCE!, et non comme une tare ou une honte ; me l'approprier n'aura pas du tout été aisé.
Durant des années, je ne compris pas en quoi on pouvait m'envier (en dehors des allocs!, sic), jusqu'au jour où.... je rencontra un simple d'esprit! (qui était pourtant loin d'être idiot!, lool).

Il me fit comprendre (à sa manière) combien l'enseignement Evangélique prend tout son sens, SEULEMENT quand on "lâche prise" à ce monde! ("1 esclave ne peut avoir 2 mâitres à la fois. ou il aimera le 1er et méprisera le 2nd!, ou bien il servira le 2nd et rejettera le 1er. Amen je vous le dis!: vous ne pouvez ainsi servir à la fois, Dieu et les hommes!").
Le lâcher prise!.... quelle aventure humaine et spirituelle! (je note d'ailleurs, que ceci est une notion BOUDDHISTE).


Ma plus grande aventure (qui, je me le souhaite, durera jusqu'à ma tombe), est sans conteste celle du PARANORMAL!:
expérimenter sur le terrain ("in vivo, in situ"), filmer, photographier quand ça m'est possible, explorer pour comprendre et mieux appréhender ; montrer pour transmettre un héritage perdu (car nos ancêtres vivaient au quotidien avec l'Occulte et le Paranormal!, mais ça, on préfère le taire! _surtout l'Eglise, en tant qu'Institution Religieuse, quel qu'elle soit!_), communiquer avec l'au-delà et "tisser des liens"....

De "l'autre rive" provient tout savoir secret (donc, initiatique)! ; ce monde garde tous ces mystères!, et ne cesse de m'enchanter, de m'attirer tout en m'effrayant tour à tour.....
Je deviens de plus en plus convaincue, que si je n'avais pas été polyhandicapée de naissance, JAMAIS je n'aurai pu avoir cette expérience de la Vie!.


De même, seuls les gens simples (ce qui ne veut pas dire "simplets"!^^) peuvent avoir des liens particuliers avec le monde animal. Il me paraît évident que même si, dans une certaine limite, chacun peut essayer de "tenter sa chance" avec certains animaux particulièrement sensibles comme la calopsitte 

il me semble néanmoins logique que peu peuvent vraiment développer une réelle complicité profonde avec des animaux aussi sensibles (d'ailleurs, il est à noter que la calopsitte est le début de la famille des PERROQUETS!: c'est environ 2 fois moins gros et grand que le CACAOTES, mais "cousin" de par sa crête de plumes érectiles _selon ses émotions et humeurs_).
Ainsi, j'ai remarqué bien souvent, que ON NE PEUT ETRE PROCHE DE LA NATURE, ET PROCHE DU MONDE!: IL NOUS FAUT CHOISIR! (et ceci étant un choix de l'âme).

En effet, si j'avais été "normale" (ce qui me semble être un euphémisme pour désigner tout simplement L'ALLIENATION COLLECTIVE/LE MATERIALISME CAPTILSTE!!^^), inutile de dire que JAMAIS je n'aurai pu expérimenter cette PROXIMITE (qui néanmoins, gardera et devra toujours garder!, une "frontière"!) avec la Nature et le genre animal!: ainsi, les chevaux m'ont beaucoup appris en peu de contacts!, le loup (qui me fascine!) m'a appris le respect de la volonté à vouloir garder ses distances!, le rat m'a appris à être plus à l'écoute et à l'observation!, le furet à redevenir délicate et joueuse, "complice"!, et la calopsitte à refaire confiance et à redécouvrir la joie d'être aimée!.
Il me paraît IMPENSABLE d'imaginer que j'aurai eu CETTE CHANCE si je n'avais pas été crée et voulue polyhandicapée/Dieu!.


Il m'aura fallu toutes ces années et un voyage d'1 mois au Maroc, dans le Maroc "du Peuple" (donc, pas celui des touristes!^^), pour redécouvrir les joies simples, la simplicité!, et me rendre compte de la chance que j'étais! ; combien le bon Dieu m'avait été clément et prévenant jusqu'ici! (et combien la Foi, même fragile et instable!, inconstante, peut malgré tout avoir planté ses racines en nous!).

Si je devais citer spontanément un Saint de l'Eglise Catholique, alors sans hésiter je dirai!: "SAINT FRANCOIS D'ASSISE"! (pour sa proximité avec les animaux et la Nature, et le fait qu'il ai renonçé à son statut aisé pour devenir "EL POVERELO"!, "le petit pauvre de Dieu").